Face to Face 
La nouvelle scène Afro Américaine

curation Victoria Mann

IMG_1133 2.HEIC

Le 25 mai 2020, George Floyd a été assassiné par un "gardien de la paix" blanc qui ne faisait "que son travail". Comme pour tant d'hommes et de femmes noires avant lui, les autorités américaines tentent d'enfouir l'incident. Était-ce la fois de trop ? Certainement pas, la fois de trop c'était il y a bien longtemps, mais au sein d'une Amérique divisée, cet incident déclenche un mouvement de révolte dont la force est à l'image de l'injustice subie par George Floyd. Ses derniers mots "I can't breath" deviennent le slogan de cette lutte qui dénonce un racisme systémique présent au sein de nos sociétés modernes.

Ces mouvements de révoltes qui explosent aux quatre coins des Etats Unis ont trouvé écho ailleurs dans le monde, et des pancartes "I CAN'T BREATH " surgissent dans des manifestations d'ampleur de Paris à Copenhague et de Londres à Madrid.

 

A travers cette exposition, qui met en lumière la jeune scène Afro-Américaine, la parole est donnée à six artistes qui, à travers leur travail, confrontent leurs vérités à celles des autres. Car le mot confronter à bien toute son importance dans le contexte présent. Il n'est plus l'heure de déplorer ou d'être spectateur passif, mais bien de se confronter à une réalité qui doit changer par l'engament de chacun d'entre nous. Pour reprendre les mots d'un ami et collectionneur "Les artistes ne sont pas seuls, mais avec leur imagination et leur sensibilité il sont souvent les pionniers qui tracent le chemin". Je vous invite donc à un face à face avec cinq artistes qui refusent de ne plus pouvoir respirer.

 

Un dialogue se créé entre ces six artistes de la jeune garde Afro-Américaine, dont le travail aborde plusieurs thématiques qui font écho à cette nécessité de ne plus rester silencieux et dans l’attente passive d’une égalité raciale aux Etats-Unis, proclamé depuis l’Emancipation en 1863. Que ce soit par l’approche du portrait et de l’autoportrait, dans la poésie d’un collage, dans la force d’un slogan ou par l’exploration d’un nouveau médium digital, ces six talents à leur manière nous invitent à participer à cette lutte pour l’égalité. - Victoria Mann